Le Second Empire

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5

 

La guerre franco-allemande
(1870-1871)

Sous l'impulsion méthodique de Bismarck, l'armée prussienne, déjà victorieuse de l'Autriche, se préparait à une guerre contre la France. Une ruse de Bismarck conduisit Napoléon III à la déclarer lui-même. Dès les premiers combats, les défaites se succédèrent : Wissembourg, Woerth-Froeschwiller, Spichren puis Rezonville, Gravelotte-Saint-Privat, le désastre de Sedan où l'empereur lui-même fut fait prisonnier et enfin la capitulation de Bazaine à Metz. La République proclamée, le gouvernement de la défense nationale parvint à organiser de nouvelles armées qui surent mettre à l'épreuve les armées allemandes pendant cinq mois et sauvèrent l'honneur.

Fantassin 1870

Période brillante de notre histoire, le second Empire se termine malheureusement dans les désastres de 1870. Mais cette défaite fut une leçon qui porta ses fruits. Nos revers firent naître des hommes de valeur qui créèrent une armée instruite et pénétrée du rôle qu'elle aurait à remplir en cas de conflit. Elle en donnera la preuve sur la Marne, dans la tourmente de Verdun et avec la victoire de 1918.

Fusilier marin lors du siège de Paris, 1870-1871

 

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5

Suivez nous

© 1997-2012
Conflits & Stratégie
Tous droits réservés